Grandes joies et douleurs Baroques

 

2018 09 29

        Normandie - Maine :

 

      2 ensembles vocaux de « grands amateurs »

     dédiés à la musique ancienne

     et un continuo de grands professionnels

     unissent leurs voix et leurs instruments

     pour un programme brillant et rare

     de grandes œuvres baroques à 4, 5, 6, 7, 8 voix

et continuo.

 

 

PROGRAMME DISPONIBLE EN 2018-19 et 2019-20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec :

 

Andéas Linos : viole de gambe

James Holland : théorbe

François Gautier : orgue

 

 

 

 

 

Saint-Côme-de-Fresné (14) - Église - Dimanche 20 Mai 2018  20h30


Le Mans (72) - Chapelle de l'Oratoire - Samedi 2 juin 20h30


La Fugue et Cie

La fugue 2018

L’ensemble normand créé en 2001 par Anne-Marie Cretté, Jacques Vanherle et Sylvain Chapellière est composé aujourd’hui de 10 chanteurs « grands amateurs », joyeusement fous de musique vocale, qui consacrent au chant choral leur temps, leur passion et leur enthousiasme.

Ils viennent des 3 départements du Calvados, de l’Orne et de la Manche, et de tous les horizons professionnels - du comptable à l’agent SNCF, du professeur de lycée ou d’université à la contrôleuse de gestion, en passant par l’ingénieur production, le médecin hospitalier ou le spécialiste des mesures nucléaires.

L’ensemble se produit régulièrement dans la région à raison de deux à trois programmes chaque année, avec divers solistes et instrumentistes professionnels. Il est aussi invité hors de France à l’occasion de festivals chorals internationaux (Canada 2008, par exemple).

Il s’est donné pour objectif de faire connaître des musiques pour chœur à la fois rares et éclectiques qui vont de l’univers de la musique ancienne – Médiévale, Renaissance ou Baroque – à celui de musique contemporaine, en passant par la musique humoristique et légère, la comédie musicale américaine ou les films de Walt Disney.

Il attache une attention particulière à la mise en scène, en perspective, en lumière ou en espace des œuvres choisies, aussi bien qu’à la mise en valeur des lieux patrimoniaux qui accueillent ses concerts, de façon à permettre aux auditeurs une perception de l’émotion musicale plus directement « sensible » et accessible à tous.

 

 

 

chef Anne-Marie Cretté


Anne-Marie Cretté a une formation de pianiste et de chef de chœur. Elle a fait ses études de musicologie à l’université de Rouen, et a continué sa formation à la direction de chœur et aux répertoires, à travers de nombreux stages puis au Conservatoire  de Caen. Elle partage aujourd’hui son temps entre l'enseignement à l’ESPE de l’Université de Caen Normandie, (formation des professeurs des écoles à la musique, et formateur voix) et la direction de plusieurs ensembles vocaux dont La Fugue et Compagnie. Musicienne et pédagogue passionnée, elle anime aussi régulièrement des stages de formation à la pratique chorale ou à la technique vocale, des sessions de découverte de répertoire et des cours de « coaching vocal » (La voix dans tous ses états, La voix  « un outil professionnel ») ou bien des formations autour de la méthode Kodaly pour le CNFPT.

Elle a aussi participé à la direction artistique du festival « Polyfollia », fête-marché mondiale du chant choral de 2004 à 2014, et assuré entre autres la coordination d’un programme international de formation de jeunes managers d’évènements et de festivals. Elle travaille aujourd’hui, toujours bénévolement, au sein de l’association Polyfollia International, qui prête aujourd’hui son expérience artistique et son expertise organisationnelle à des projets choraux exemplaires dans le monde, notamment dans le cadre du Moyen-Orient : co-organisation d’un Festival International de Chant choral au Liban (2 éditons : 2015 et 2017), formation de jeunes chefs de chœurs d’enfants réfugiés syriens et palestiniens (2016), mise en place d’ un festival de chorales scolaires (2018), etc.

 

  


Résonnances


 

Résonnances

Chœur de Chambre et Ensemble Vocal

 

Résonnances est depuis 50 ans une institution chorale de la capitale du Maine.  Né à la fin des années 60 comme le chœur du collège Saint Louis, sous l’égide de Cl. Chotard, Résonnances prend son essor à partir de 1971 sous la direction d’Yves Parmentier autour de deux formations : le Chœur de Chambre et l’Ensemble Vocal.

Il acquiert alors une renommée internationale en participant aux concours d’Arezzo (Italie, 3eme prix), de Gorizza (Italie, 1er prix), et au florilège vocal de Tours (1er prix, Grand prix). Dans le même temps, il effectue des tournées en Autriche, Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Hongrie et République Tchèque. En 1989, Y. Parmentier prend la direction du chœur de l'Armée française puis des chœurs de l'Opéra du Rhin, et V. Fayet lui succède jusqu’en 2006 où elle rejoint le CRR de Nantes et les chœurs de l’ONPL.

Depuis 2007, il est dirigé par Grégoire Vanherle, et sous son impulsion, le chœur, composé aujourd’hui d’une cinquantaine de choristes se consacre à de grandes œuvres avec orchestre (messes, oratorios, passions, opéra, etc.). Mais il se produit aussi en ensemble vocal plus réduit dans des programmes «  a capella »  d’horizons musicaux sont très variés : musique française, romantique allemande, italienne, russe, musiques du monde...

Ces dernières années, l’ensemble a donné, avec l’Ensemble Orchestral Cénoman, La Missa di Gloria de Puccini, La Pauken Messe de J.Haydn, l'Oratorio A Child of our Time de M. Tippett ainsi que le Requiem de Verdi. Il a participé au Festival de la Voix de Chateauroux (2007), au Concours International de Habaneras de Torrevieja (2007) et au festival Polyfollia de Saint-Lô (2010).

Il répète au sein du Conservatoire de Musique du Mans avec lequel il entretient et développe un partenariat privilégié et est subventionné par la Ville du Mans, et le Conseil Général  de la Sarthe.

 


Grégoire Grégoire Vanherle


Après des études de percussions et d’écriture musicale au Conservatoire de Tours, tout en suivant le cursus en Musicologie à la faculté de Tours, Grégoire Vanherle s’intéresse plus tardivement à la voix et au chant choral. Il intègre en 2001 le Choeur de Chambre Mikrokosmos, ensemble spécialisé dans la création contemporaine (direction: Loïc Pierre). Cette expérience lui permettra de travailler avec de nombreux compositeurs et de participer à une aventure semée de nombreux prix internationaux, dont le Grand Prix de la ville de Tours en 2004. Titulaire de l’Agrégation de musique et du Diplôme d’Etat de direction de chœur, Grégoire Vanherle prend la direction de Résonnances en 2007.

Passionné par la découverte et l’interprétation d’œuvres allant des chansons de la Renaissance à la musique contemporaine, alliant musiques sacrées et profanes, savantes et populaires, Grégoire Vanherle est également compositeur et arrangeur

 

 

andreas-linosAndréas Linos

           Né en 1980, il étudie d’abord le violon au Conservatoire d’Athénes puis reçoit à partir de 1999 l’enseignement de Nima Ben David au CNR de Boulogne- Billancourt, où il obtient en 2006 un premier prix de viole de gambe. Depuis il mène une carrière de chambriste en se produisant au sein de plusieurs ensembles, tels que «Le Baroque Nomade», «La Camera Dele Lacrime», le consort de violes «L’Acheron» avec lesquels il enregistre une dizaine de disques. Parallèlement à ses études musicales, il s’inscrit à l’école d’Architecture de Versailles et se forme à la lutherie dans l’atelier de Bernard Prunier. Très vite, l’alchimie entre musique et arts visuels l'interpelle. C’est ainsi qu’il contracte le virus de la scène et se prend de passion pour la machinerie baroque. Dès lors il cherchera à incorporer des éléments scénographiques et tisser des liens dramaturgiques autour de manifestations sonores. Il a pu ainsi créer plusieurs concerts-spectacles, tels que «Il Bagatto» au festival Sinfonia en Périgord en 2006, «Jeux de cour, jeux de coudes» au festival d’Essaouira (Maroc) en 2007, «Le Consort Project» et «Florimène» à L’Archipel (Paris) de 2008 à 2010, «Espejos» et «Kings and Queens» en 2011-2012 à Mexico City pour le jeune orchestre baroque La Partenope. L’ été 2012 il signe la mise en scène les décors et costumes de «Venus et Adonis» de John Blow, qu’il monte dans la forêt du mont Pélion en Grèce sur un théâtre en plein air qu’il dessine pour l'occasion. En Février 2014 il est le metteur en scène et scénographe de la nouvelle production de l'Opéra de Dijon "La Pellegrina, une fête florentine".

 

 

James HollandJames Holland

Durant ses études de guitare classique au Conservatoire de Sydney (Australie), James Holland s’est intéressé aux transcriptions de pièces pour luth. Cet intérêt l’a conduit tout naturellement vers la pratique de cet instrument et l’a amené à venir l’étudier au Conservatoire Royal de La Haye avec Nigel North, Joachim Held et Mike Fentross, puis en Angleterre avec Hppkinson Smith

Il se produit aujourd’hui aussi bien en soliste, qu’en accompagnateur auprès de chanteurs ou continuiste pour divers ensembles et opéras : Le Concert Spirituel (dir. H. Niquet), The Gabrieli Consort (dir. P. Mc Creesh), The Rotterdam Philharmonic Orchestra (dir. Y. Nézet-Séguin), Vox Luminis (dir. L. Meunier), etc. Ces diverses activités l'ont amené à se produire à travers l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Australie en tant que joueur de luth renaissance et baroque, vihuela, théorbe et guitare baroque. Il enseigne aujourd’hui à l’École nationale de musique et de danse de la région de Dieppe.

François Gautier  François Gautier

            François Gautier étudie l'orgue avec François Lemanissier à Saint-Lô, Louis Thiry au CNR de Rouen puis se perfectionne avec François Ménissier. Il  a parallèlement travaillé le clavecin  et la basse continue avec Bibiane Lapointe et Thierry Mæder au CNR de Caen. Il complète sa culture musicale par des études de musicologie à l'université de Rouen.

            Pédagogue, Il a enseigné l'orgue à Montivilliers, le clavecin à l'école de musique de Saint-Etienne du Rouvray puis la basse continue au CNR de Rouen. Concertiste, Il participe à de nombreuses saisons musicales: Caudebec en Caux, Dieppe, Falaise, Pont Audemer, La Haye, Barsinghausen, Voix de fêtes à Rouen, Festival Baroque du Pays du Mont-Blanc...  Outre son activité de soliste, il tient régulièrement la partie de basse continue dans divers ensembles de Haute-Normandie : le Banquet Musical, le Chœur de Chambre de Rouen, le Choeur d’Hommes de Rouen. Il a participé à l'enregistrement en 2001 du Requiem de Fauré avec la maîtrise de Seine-Maritime. Il a également enregistré les psaumes de Jean-Marie Alès et  Jean-Marc Dumenil avec l'ensemble Dédicace.

 

 


Le programmeprogramme 2018

 

 

1ère partie La Fugue et Cie, direction A.M. Cretté

 

  •                                        Henry Purcell (1659-1695)

            - Musique pour les Funérailles de la reine Mary, à 4 voix et continu

 

  • Henry Purcell (1659-1695)

           - Improvisations sur la mort de Didon - viole théorbe et orgue

 

            - Chœur de la mort de Didon et Enée, à 4 voix et continuo

 

  • Ditrich Stöeffken (1600-1673)

            - Sarabande en sol mineur, pour viole seule

 

  • Claudio Monteverdi (1567-1643)

            - Lauda Jerusalem (Ps. 147 – 1650), à 5 voix et continuo

 

 

2ème partie La Fugue et Cie et Résonnances, direction A.M. Cretté

 

  • Claudio Monteverdi (1567-1643)

            - Nisi Dominus (PS. 127, extr. Selva morale - 1640-41), à 6 voix et continuo 

            - Lauda Jerusalem (PS. 147, extr. des Vêpres à la Vierge - 1610), à 7 voix et continuo        

 

 

Entracte 

 

 

3ème partie Résonnances, direction G. Vanherle

 

  • Alessandro Scarlatti (1660-1725)

            - Exultate Deo, à 4 voix a cappella

 

  • Claudio Monteverdi (1567-1643)

            - Ave Maris Stella (extr. des Vêpres à la Vierge - 1610), à 8 voix  et continuo

 

  • Henry Purcell (1659-1695)

            - Remember not lord our offences, à 5 voix et continuo

 

  • John Blow (1649-1708)

            - God is our hope and strength, à 8 voix et continuo

 

  • Marin Marais (1656-1728)

            - La rêveuse, pour viole et théorbe

 

 

4ème partie La Fugue et Cie et Résonnances, direction G. Vanherle

 

  • Antonio Lotti (1667-1740)

             - Crucifixus, à 8 voix et continuo  

 

  • Claudio Monteverdi (1567-1643)

            - Dixit Dominus secondo (PS. 110), à 8 voix et continuo